Safedreams

Forum consacré à Terry Gilliam
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BRAZIL et Kafka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Safedreams
Sait raconter de belles fables
avatar

Nombre de messages : 831
Localisation : Arles
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: BRAZIL et Kafka   Jeu 18 Nov à 3:44

Brazil et Kafka.

On retrouve beaucoup de l’univers de Franz Kafka dans Brazil. La bureaucratie est omnipotente dans les deux œuvres et complètement impersonnelle. Les fonctionnaires sont des êtres gris, tristes faisant leur travail quotidien d’une façon monotone et zélée. Ils sont presque désincarnées et n’ont aucune chaleur humaine. Ainsi, les fonctionnaires dans Brazil comme Lime, le voisin de bureau de Sam, est très pâle de visage et très peu causant. Lime est une triste personne qui ne partage pas ses outils et révèle par là une attitude très égoïste tournée vers la protection de ses avantages matériels (son ordinateur dont il ne sait même pas sans servir). L’univers est dans les deux œuvres totalement impersonnel ou chacun se soucie de son propre intérêt. L’attitude de Sam d’aider son chef est d’ailleurs très étonnante pour ce dernier. Gilliam critique peut être l’individualisme qui peut régner dans l’environnement professionnel… Dans les deux œuvres, les personnes sont arrêtées arbitrairement. Evidemment, il est impossible de se défendre car les libertés fondamentales de tout prévenus sont bafouées. Le système est toujours plus fort et invisible. Ainsi que ce soit dans un Kafka ou Brazil, les héros sont très naïfs et n’ont aucune idée des dangers qu’ils encours.. Ils finissent dans tout les cas par mourir exécutées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vintage
Floodeur ! Bouhh la honte !!!
avatar

Nombre de messages : 7295
Localisation : Dans la forêt lointaine...
Date d'inscription : 20/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Lun 20 Déc à 12:53

Le rapprt à Kafka est vraiment fondamentale: Sam essaie de briser la carapace sociétale qui fige de plus en plus les individus dans leur rôle d'esclaves. Tout du moins essaie -t-il de se liberer de la sienne.
On sent bien les personnages prisonniers de leur propore esprit sclérosé, et de la violence latente qui les attend s'ils s'éloignent du faux confort qui leur ai réservé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulut
Amateur de mescaline
avatar

Nombre de messages : 787
Age : 40
Localisation : alsace
Date d'inscription : 21/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Lun 20 Déc à 13:34

ah bon Sam a conscience de ce qu'il entoure????
lorsque sam bouscule son voisin "de cellule", il agit pour son propre compte pas pour changer quoique ce soit!!
ce qu'il veut c'est ce qu'il désire: jill jill et toujours jill son ideal!!
il serait pret à tout bousiller pour obtenir ce qu'il veut même changer de qualification!!!
car finalement il aimait bien sa petite vie étriquée partagé entre rêve et réa!!

_________________
http://fisherbraz.skyblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vintage
Floodeur ! Bouhh la honte !!!
avatar

Nombre de messages : 7295
Localisation : Dans la forêt lointaine...
Date d'inscription : 20/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Lun 20 Déc à 13:41

Il y a chez Sam un désir de libération est forcément personnel, car sclérosé comme les autres, il n'aurait pas le droit de réver. Un acte bien trop dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulut
Amateur de mescaline
avatar

Nombre de messages : 787
Age : 40
Localisation : alsace
Date d'inscription : 21/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Lun 20 Déc à 14:01

il rêve ss que personne ne le sache, son rêve se désagrége car l'apparition de jill incarne plus que la reunion de deux etre ds un monde où on a pu le droit d'aimer, où l'on tue les sentiments!
Jill a conscience de ce qui l'entoure cela se voit ds son caractère farouche et sa manière d'être et son physique. on change forcement au contact de l'autre mais pas totalement!
elle est une bouffée d'air pure pour sam.

_________________
http://fisherbraz.skyblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vintage
Floodeur ! Bouhh la honte !!!
avatar

Nombre de messages : 7295
Localisation : Dans la forêt lointaine...
Date d'inscription : 20/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Lun 20 Déc à 15:53

Et c'est bien là le message majeur de ce film que de ne pouvoir évoqué ses rêves, sauf aux quelques electrons libres dans lesquels certains se reconnaissent ou se fantasment comme libérés!!
Dans une société fascite ou l'on pense le bien à votre place et où l'on vous propose des services, le rêve n' a plus sa place!!!

Quelques miettes de satisfaction pour des habitants qui se contentent de peu!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulut
Amateur de mescaline
avatar

Nombre de messages : 787
Age : 40
Localisation : alsace
Date d'inscription : 21/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Lun 20 Déc à 16:20

exact!!

_________________
http://fisherbraz.skyblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulut
Amateur de mescaline
avatar

Nombre de messages : 787
Age : 40
Localisation : alsace
Date d'inscription : 21/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Mar 26 Avr à 11:54

donc j'avais écrit cette réponse à la base.
Que La Métamorphose pouvait très bien rejoindre Brazil en un sens.
Surtout le perso de Grégor.
Le confinement de la pensée, la routine, l'enfer c'est les autres surtout la famille que l'on ne choisit pas. la loi de la jungle, on en bouffe un ds le troupeau pour que les autres lui survivent.
un univers à dé ou re découvrir. très noir, qui m'est le mal à l'âme.
Un peu crade, angoissant.

_________________
http://fisherbraz.skyblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vintage
Floodeur ! Bouhh la honte !!!
avatar

Nombre de messages : 7295
Localisation : Dans la forêt lointaine...
Date d'inscription : 20/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Jeu 28 Avr à 21:46

Le confinement de la pensée, la routine, l'enfer c'est les autres surtout la famille que l'on ne choisit pas. la loi de la jungle, on en bouffe un ds le troupeau pour que les autres lui survivent.
Oui c'est ça!!!!
que des références joyeuses, il me faudrait plus de courage pour m'y replonger dans l'immédiat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulut
Amateur de mescaline
avatar

Nombre de messages : 787
Age : 40
Localisation : alsace
Date d'inscription : 21/11/2004

MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   Sam 30 Avr à 22:51

mais si plus c' glauque plus c'est bon..........t'y replonger? tu y as donc deja gouté alors?
c'est pas tres long à lire...un peu plus a digerer...accordé!!

_________________
http://fisherbraz.skyblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BRAZIL et Kafka   

Revenir en haut Aller en bas
 
BRAZIL et Kafka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Kafka
» [Kafka, Franz] Lettre au père
» Brazil
» La métamorphose de Franz Kafka
» Rising Con Brazil 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Safedreams :: Catégorie à modifier... :: L'oeuvre de Terry Gilliam-
Sauter vers: